Rechercher

3 autres maires interdisent à leur police de contrôler le Pass Sanitaire

Plusieurs maires de France ont commencé à se révolter contre le contrôle du Pass Sanitaire dans les bars et restaurants. Depuis le 10 août, au moins trois maires ont demandé à leur police de ne pas verbaliser les citoyens.


La révolte anti-Macron est déclenchée par plusieurs maires de France qui refusent que leur police municipale ne participe au contrôle du Pass Sanitaire. Le bal a été ouvert le 10 août par David Racheline, maire de Fréjus, lequel, dans une tribune publiée par Valeurs Actuelles, a dénoncé cette mesure imposée par l’Exécutif.

“Après la validation du Conseil constitutionnel, l’application du passe sanitaire se met donc en place sur le territoire national. Dans ce cadre, l’Etat a invité les maires à faire participer leurs polices municipales au contrôle de ce passe dans les établissements recevant du public (restaurants, bars…). Ce ne sera pas le cas à Fréjus, ville dont je suis maire. A ceci, plusieurs raisons”, avait-il souligné.


“La mission première de la police municipale est de garantir le bon ordre”


Et de poursuivre plus loin : “(…) je suis, en tant que maire, au contact quotidien de ces réalités. Et je refuse de participer au renforcement du sentiment anxiogène créé par la décision présidentielle. Par ailleurs, la mission première de la police municipale est de garantir le bon ordre et la sécurité publics. Je préfère voir mes agents continuer à se consacrer pleinement à la sécurité des Fréjusiens et des touristes et à la lutte contre la délinquance et les incivilités. Je m’inquiète d’ailleurs, alors que le gouvernement est incapable d’endiguer les violences urbaines et que la délinquance du quotidien explose, de voir les policiers nationaux chargés de contrôler les honnêtes citoyens souhaitant prendre un café en terrasse.”

Mais, apparemment, il ne serait pas le seul. Car, ces derniers jours, plusieurs autres maires de France ont aussi refusé de voir leur police municipale mener des contrôles. C’est notamment le cas de Lionel Lucas, maire LR de Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes. Invité sur BFMTV, ce dernier a également fait savoir que “police municipale n’est pas habilitée à effectuer un contrôle d’identité hors infraction”.


“Des fortes manifs anti-Pass secouent la France”


Et ils ne sont pas les seuls. En effet, ce 10 août, France Bleu nous a appris que Jordan Dartier, maire de Vias dans l’Hérault ne veut pas envoyer sa police municipale contrôler le Pass Sanitaire dans les terrasses. “La mission de cette police de proximité est de veiller à la tranquillité, la sécurité et la salubrité publique”, a-t-il indiqué. Et ce 13 août, Lecourrier-du-soir.com a appris du média Actu.fr que Fabien Engelmann, maire de Hayange (Moselle), a demandé à sa police municipale de ne pas contrôler le Pass Sanitaire dans les bars et les restaurants de la ville.

Il faut préciser que ces décisions anti-Pass prises par certains maires interviennent au moment où de fortes mobilisations sont organisées en France contre le Pass Sanitaire. La plus récente se tiendra ce 14 août dans plusieurs villes de France. D’après les chiffres fournies par les renseignements, environ 250 000 personnes sont attendues à cette manif.*


* https://lecourrier-du-soir.com/la-revolte-anti-macron-est-declenchee-3-autres-maires-interdisent-a-leur-police-de-controler-le-pass-sanitaire/


0 commentaire