Rechercher

Air France accélère sa délocalisation vers l'Europe centrale et l'Asie

"Dans un but d'économies, une partie de l'activité financière et comptable d'Air France va partir en Hongrie, tandis que les activités déjà sur place seront confiées à un sous-traitant indien. Plus d'une centaine de postes seront supprimés en France.

En grande difficulté financière et à la recherche de sources d'économies tous azimuts, la direction d'Air France va recourir plus fortement à la délocalisation pour certaines fonctions supports. La compagnie nationale et sa directrice générale, Anne Rigail, s'apprêtent à lancer le transfert d'une partie de la charge de travail de l'établissement "Pilotage économique" vers le centre de services partagés (CSP) de Budapest, en Hongrie. Dans le même temps, l'activité déjà délocalisée en Europe centrale sera externalisée chez un sous-traitant basé en Inde. Cette double manœuvre va toucher les activités financières et comptables d'Air France, dont une réorganisation est en cours jusqu'en 2022. Elle se déroule sous l'autorité du Néerlandais Steven Zaat, directeur général adjoint économie-finances depuis 2019. Le plan devrait aboutir à la suppression de 135 postes en France, dont une centaine à Toulouse où se trouve le CSP recettes commerciales, et une trentaine à Roissy. Une cinquantaine de postes d'encadrement resteraient alors en France. Aucune solution de reclassement n'a été proposée aux salariés concernés pour l'instant, ce transfert d'activité n'entrant pas dans le cadre du plan de départs volontaires - plan de sauvegarde de l'emploi (PDV-PSE) - en cours chez Air France. Faute de débouchés internes, cela pourrait conduire à leur départ de l'entreprise.

Transferts de compétences en cascade Le CSP de Budapest, commun avec KLM, est en place depuis les années 2000 et s'occupait jusque-là de tâches à faible valeur ajoutée, notamment transactionnelles. Avec ce transfert, les salariés hongrois vont monter en compétences en récupérant des fonctions assurées jusqu'ici par des techniciens comptables. Le salaire moyen des employés d'Air France en Hongrie est plus de trois fois inférieur à celui en vigueur pour leurs homologues français. Par ricochet, les tâches les plus basiques effectuées à Budapest seront désormais externalisées en Inde. Elles pourraient être confiées à WNS, société spécialisée dans la fourniture de services de gestion des processus commerciaux, avec laquelle Air France-KLM, maison mère d'Air France, possède déjà un partenariat. Celui-ci a été initié il y a vingt ans par KLM et a été renforcé depuis. Le dernier contrat en date entre WNS et le groupe franco-néerlandais a été signé en 2019 par Steven Zaat, alors vice-président en charge du contrôle financier d'Air France-KLM, quelques jours avant de rejoindre Air France. Il porte sur la comptabilité des recettes commerciales passagers."*



*https://www.lalettrea.fr/entreprises_transports/2021/01/20/air-france-accelere-sa-delocalisation-vers-l-europe-centrale-et-l-asie,109635768-gra

0 commentaire