Rechercher

BonSens.org Communiqué de Presse N°48 Novembre 2020

"BonSens.org Votre association

A ce jour nous sommes plus de 21000 personnes à s’être retrouvées dans BonSens.org depuis le lancement il y a quelques semaines.

Vous êtes beaucoup à nous demander des nouvelles, vous pouvez retrouver toutes les actions et actualités sur le site BonSens.org ainsi que sur le Facebook https://www.facebook.com/BonSensAssociation et sur twitter @BonSensOrg. Merci d’éviter de nous envoyer des emails à ce sujet : nous ne pouvons répondre à toutes les demandes concernant l’actualité de l’association.


Info clés : les éléments importants de cette semaine

  • Assemblée Nationale : les députés avaient voté ce mardi la fin de l’état d’urgence au 14 décembre. Ce vote a été inversé le lendemain par le biais d’un nouveau vote. C’est un véritable déni de démocratie qui montre la concentration des pouvoirs de la Vème république.

  • Origine du virus: un rapport du CNRS sur l’origine a été mis en ligne publié le 27 octobre 2020. Cette information a été reprise dans bien des médias. De plus en plus de médias reposent la question de l’origine du virus qui a été évoqué par le Pr Tritto dans son livre qui confirmait les déclarations du Pr. Montagnier.  Nous vous invitons à lire l’histoire du Covid écrit par le Dr. Valère Lounnas et le Dr. Gérard Guillaume.  Le dernier chapitre V est en ligne.

  • La députée Européenne Michele Rivasi demande à ce que le contrat entre l’Union Européenne et Gilead, portant sur la fourniture de remdesivir, soit annulé car visiblement le traitement n’est pas efficace et pour vice caché.

  • Point de vue international: l’épidémie n’a visiblement pas repris en Asie.  Il subsiste un réel doute quant à la non fermeture des frontières, ceci a été mentionné par le Pr. Raoult.  La responsabilité du gouvernement sur le confinement et la non fermeture des frontières est à questionner. De plus les pays asiatiques ont aussi traité les patients.

  • Actions de bon sens dans certaines villes :

  • Les maires de nombreuses villes ont décidé d’aider leurs commerces non alimentaires en autorisant par arrêtés municipaux leurs ouvertures : Perpignan, Brive, Chalon-sur-Saône, Migennes et bien d’autres,  mais se heurtent aux préfets.

  • Toulouse: les commerçants dont les entreprises et les emplois sont en jeu ont fait une action sur la place du capitole.  Action touchante et de bon sens pour alerter la population sur les conséquences économiques du confinement généralisé.

  • Une étude de l’IHU sur le traitement des patients en EHPAD montre qu’il est possible de tester, isoler et soigner les personnes en EHPAD, et ainsi de sauver des personnes âgées.

Les actions menées de la semaine

  • Actions juridiques 

  • Référé Liberté contre le décret d’urgence et le couvre-feu: L’audience s’est tenue le 28 octobre par Me Séverine Mana et Me Remy Philippot nous n’avons pas de nouvelle à cette heure.

  • Référé Liberté contre l’usage des masques pour les enfants à 6 ans: nous collaborons avec Me Séverine Manna pour une action à ce sujet avec d’autres personnes.  Le dépôt a été fait en fin de semaine dernière.

  • D’un point de vue pénal, nous regardons les actions à mener après avoir fait un inventaire des diverses actions déjà engagées. Pour des raisons de confidentialité et d’effet de surprise nous ne parlerons de ces actions qu’une fois engagées.

  • Nous avons apporté notre soutien à l’action menée par le professeur Raoult et l’IHU dans le cadre du refus de donner une RTU (règlement temporaire d’utilisation) pour l’hydroxychloroquine.

  • Revue des actions au pénal sur le décret Rivotril : si nous trouvons une action en cours nous la supporterons ou en lancerons une.


  • Communication

  • Débriefing du Dr Louis Fouché. Nous avons aussi appelé à le soutenir lorsqu’il a été interviewé par son employeur l’AP-HM.  Il est médecin réanimateur et a monté le collectif ReInfoCovid.

  • Débriefing du Dr Olivier Soulier et du Dr Eric Menat. Ils nous parlent de leurs patients, de l’approche qu’ils ont eu pour écouter leurs patients mais aussi les rassurer.  Ils évoquent aussi leurs contacts avec les divers collectifs de médecins auxquels ils appartiennent afin d’échanger sur les problématiques rencontrées par leurs patients respectifs.   Pour finir, ils demandent à ce que l’on fasse confiance aux médecins.

  • Debriefing de la député Martine Wonner sur les activités à l’Assemblée Nationale. Pour elle, il n’y a jamais eu de diagnostic économique, social et sanitaire pour évaluer les mesures de privation de liberté.

  • Administration

  • Finalisation de la liste des référents et mise à jour du fichier des adhérents. Nous payons encore le prix du nombre de courriers reçus. Nous devrions avoir fini le dépouillement cette semaine car certains n’ont pas mis l’adresse email et nous avons dû les appeler. S’il vous plait, évitez d’envoyer des courriers car cela ralenti toutes nos actions en rendant l’administration complexe.

  • Mise en place de la plateforme électronique de gestion de l’association.

  • Autres actions

  • Enquête et étude sur un échantillon représentatif de 2000 français afin de recueillir leurs avis sur les diverses actions menées par le gouvernement. Le dépouillement se fera cette semaine et nous ferons une communication à ce sujet.

Les questions importantes sur lesquelles nous cherchons des témoignages, experts et supports en ce moment sont :

1-Décret Rivotril: un point important qui attire notre attention est « le décret Rivotril » et la possibilité que ce soit considéré comme un acte de « non-assistance à personne en danger ». Le Rivotril est un médicament qui a été recommandé en compassionnel dans les EHPAD, c’est un antiépileptique qui a été utilisé comme un narcoleptique.  C’est un dépresseur respiratoire qui est contre indiqué en cas de maladie pulmonaire aigüe. L’utilisation de Rivotril peut donc précipiter la mort de personnes âgées, ce qui s’apparente à de l’euthanasie.  Nous travaillerons avec des médecins et avocats à ce sujet.  Rappelons qu’en juin 2020, le professeur Trouillas a porté plainte au Conseil d’Etat.

2-Le suivi de la mortalité de la Covid-19 par rapport aux autres virus des années précédentes

3-Impact du port du masque sur les autres maladies infectieuses. Il faut faire attention car il existe divers types de masques. Il y a plusieurs observations émanant de professionnels à ce sujet. Les masques sont utiles mais la position qui semble naitre est que le type de masque et son utilisation doivent être précisés et adaptés à l’environnement et la situation.

4-Impact économique et psychiatrique du nouveau confinement. Ceci sera couvert dans l’enquête que nous avons menée.

5-Impact du télétravail sur tous ses aspects.

6-Rupture d’égalité lié au confinement et entre divers métiers (restaurants, bars, petits commerces,..).

Pour communiquer avec nous, utilisez le formulaire sur le site de www.BonSens.org ainsi que sur le Facebook https://www.facebook.com/BonSensAssociation et sur twitter @BonSensOrg.

La France a besoin de Bon Sens qui est au centre de nos préoccupations citoyennes.(...)*


*https://bonsens.info/communique-de-presse-n4-8-novembre-2020/

0 commentaire