Rechercher

Des médecins déconseillent le sport intensif après la vaccination

Après plusieurs cas de problèmes cardiaques survenus chez des cyclistes belges après une injection de vaccin contre le Covid-19, plusieurs médecins et cardiologues appellent à la prudence.


"Nous vous recommandons ne pas faire d'effort physique pendant au moins une semaine après chaque injection". Des médecins et cardiologues belges appellent à la prudence après que trois jeunes cyclistes se sont retrouvés à l'hôpital à cause des problèmes cardiaques après avoir reçu leur injection d'un vaccin contre le Covid-19. Les trois coureurs, âgés de 15 à 17 ans ont ressenti ces problèmes cardiaques après une course pour l'un un lors d'un entrainement pour les deux autres.

L'un d'entre eux a ressenti une douleur sur le côté gauche de la poitrine en pleine compétition, deux jours après avoir reçu la première injection du vaccin de Pfizer. Arrivé à l'hôpital, il a appris qu'il s'agissait d'une inflammation du muscle cardiaque, indique le média flamand Het Laatste Nieuws. Ce sont "des cas rares, mais nous en connaissons déjà trois", prévient Kris Van der Mieren, médecin à la fédération belge de cyclisme qui précise que son téléphone ne cesse de sonner depuis ces incidents. Des cas similaires ont été relevés chez deux joggeurs âgés de 45 et 50 ans qui ont reçu le vaccin de Pfizer, indique également la RTBF.


"Allez-y doucement"


Au mois de juillet, l'agence des médicaments avait déjà informé les médecins des risques de développer une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque, ou une péricardite, c'est-à-dire une inflammation de la membrane qui entoure le cœur, dans les 14 jours suivant la vaccination. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait indiqué qu'il existe un lien "probable" entre des cas de myocardite et de péricardite et l'injection de vaccins contre le Covid à ARN message, tout en précisant que les avantages de ces sérums l'emportent sur les risques.*


* https://fr.news.yahoo.com/covid-19-des-medecins-deconseillent-sport-intensif-apres-vaccination-123255206.html


0 commentaire