Rechercher

L’utilité de la v@x!nation de masse contre la C*V!D repose sur des croyances - Fauci

Vous croyez qu’Horacio Arruda est le roi de la contradiction et de la pseudoscience ? Détrompez-vous. Son homologue étasunien rivalise de dogmes et d’incohérences.


Dans cette entrevue avec le comédien mexicain Eugenio Derbez, Anthony Fauci, chef du groupe de travail sur la COVID, franchit les limites de l’absurde et admet involontairement que la solution vaccinale n’a pas fait ses preuves et repose sur des croyances.

Les incohérences s’accumulent tout au long de l’entrevue grâce aux questions en apparence naïves du comédien, auxquelles Fauci répond sur un ton extrêmement infantilisant.

Voici les faits saillants de ce suicide discursif qui passera inaperçu dans les grands médias.

Vers 9 min 12, Fauci explique l’immunité de groupe conférée par le vaccin :

« La première raison de prendre le vaccin est pour vous protéger ainsi que votre famille et votre communauté. L’immunité de groupe fait référence à une situation où un grand nombre de personnes sont vaccinées, ce qui fait que le virus a de la difficulté à se propager lorsqu’il entre dans la communauté parce qu’il y a très peu de gens à attaquer. L’immunité de groupe crée une chape de protection parce que tellement de personnes sont protégées, alors lorsque le virus arrive, il se propage seulement là où il y a beaucoup de personnes vulnérables. »



1re affirmation : La vaccination de masse empêche la propagation du virus en créant l’immunité de groupe.

Ensuite, vers 12 min 15, Fauci explique pourquoi les gens en bonne santé devraient se faire vacciner :

Derbez : On dit que les gens en bonne santé qui ont peu de chances de mourir de la COVID devraient quand même se faire vacciner pour ne pas transmettre le virus à des personnes trop âgées ou trop malades pour se faire vacciner. C’est vrai? Fauci : C’est absolument vrai […] Par exemple, si vous êtes jeune et en santé, selon statistiques, vous ne tomberez pas gravement malade si vous êtes infecté […] Quand une jeune personne se fait vacciner, non seulement elle se protège elle-même, et même si c’est rare, il y a quand même beaucoup de jeunes personnes qui sont gravement malades […]

Attendez : c’est rare ou il y en a beaucoup ? On ne peut pas être à la fois rare et fréquent. En plus, il vient de nous dire que les statistiques montrent que les jeunes en santé ont peu de chances d’être gravement malades. Ah, mais il parle dans ce cas précis des jeunes avec des maladies sous-jacentes.

Entendons-nous. S’il y avait beaucoup de jeunes personnes malades, les médias se gaveraient de ce genre d’histoires. Rien de mieux pour inciter à la vaccination qu’un topo émouvant aux larmes sur un enfant malade.

Fauci poursuit :

« Quand vous vous faites vacciner, non seulement vous vous protégez vous-même, mais vous vous empêchez d’infecter quelqu’un innocemment, sans le savoir, par inadvertance : un être cher, un membre de la famille, ou peut-être quelqu’un dans la société qui pourrait avoir de graves conséquences de cette infection. Donc vous avez la responsabilité personnelle et sociale de vous protéger contre l’infection. »


2e affirmation : Nous avons la responsabilité personnelle et sociale de nous faire vacciner pour nous protéger de l’infection et nous empêcher d’infecter quelqu’un d’autre sans le savoir.

Autrement dit, en n’étant pas vaccinés, nous pouvons être porteurs asymptomatiques et transmettre le virus.

Jusque-là, tout va bien.

Continuons :

Derbez: Est-ce que ça signifie que si je me fais vacciner, je ne serai pas infecté? Fauci : Ça signifie que vous avez 95% de chances de ne pas avoir d’infection symptomatique […] Actuellement nous ne sommes pas certains de la protection contre l’infection, parce qu’il est concevable que vous vous fassiez vacciner, que vous soyez exposé, que vous soyez infecté sans le savoir parce que le vaccin vous protège des symptômes, mais vous pourriez être porteur du virus dans votre nasopharynx, donc c’est pourquoi nous disons que jusqu’à ce que nous prouvions que le vaccin prévient la transmission, les gens qui sont vaccinés devraient porter un masque en présence de personnes vulnérables à l’infection. »


Attendez, ça vaut la peine de le répéter en Caps Lock : « JUSQU’À CE QUE NOUS PROUVIONS QUE LE VACCIN PRÉVIENT LA TRANSMISSION […] »

Récapitulons :

1re affirmation : La vaccination de masse empêche la propagation du virus en créant l’immunité de groupe.

2e affirmation : Nous avons la responsabilité personnelle et sociale de nous faire vacciner pour nous protéger de l’infection et nous empêcher d’infecter quelqu’un d’autre sans le savoir.

3e affirmation : La preuve que le vaccin prévient la transmission du virus n’a pas encore été faite et nous ne sommes pas certains de la protection contre l’infection, donc même vacciné, vous pourriez être infecté.

Première contradiction : Fauci affirme que la vaccination de masse crée l’immunité de groupe en empêchant la propagation, mais il dit du même souffle que nous n’avons pas de preuves que le vaccin empêche la transmission et nous ne sommes pas certains qu’il protège contre l’infection.

Comment peut-il affirmer que la vaccination de masse créera l’immunité de groupe alors qu’on sait que les personnes vaccinées peuvent être infectées et que l’on ignore si le vaccin empêche la transmission ?

C’est d’un non sens!

Continuons.

Derbez : Donc le vaccin réduit les symptômes mais ne prévient pas l’infection au SRAS-CoV-2. Fauci : C’est exact.

4e affirmation : Le vaccin ne prévient pas l’infection et ne fait que réduire les symptômes.

Derbez : Donc je peux propager le virus même après avoir été vacciné. Fauci : Oui, c’est pourquoi vous devez porter un masque après avoir été vacciné.

5e affirmation : Vous devez porter un masque après avoir été vacciné car vous pourriez propager le virus.

Poursuivons :

Fauci : Mais les preuves s’accumulent voulant que la quantité de virus dans le nasopharynx est très bas et il est peu probable que vous puissiez le transmettre, mais pour être certain, on dit de mettre un masque. Dans les prochains mois, nous aurons suffisamment de données pour être capables de prouver si oui ou non, si vous êtes infecté même si vous avez été vacciné, il y a très peu de risques que vous le transmettiez à quelqu’un d’autre. »

6e affirmation : Il est peu probable que vous transmettiez le virus une fois vacciné, nous aurons les données dans les prochains mois pour le prouver.

Donc, nous n’avons pas de preuves que le vaccin prévient la transmission, mais il est peu probable que vous transmettiez le virus une fois vacciné. Nous le saurons une fois que nous aurons les données.

C’est quoi cette science ?!? La science de la foi ?

Derbez : Donc quel est le but du vaccin s’il ne vous empêche pas d’attraper le virus ou de le transmettre ? Fauci : Le but du vaccin est de vous protéger contre la maladie, d’aller à l’hôpital et peut-être de mourir. C’est le but principal du vaccin. Le but principal du vaccin en général est de vous empêcher d’avoir la maladie clinique. Nous croyons que lorsque toutes les données seront entrées, nous prouverons qu’il vous empêche également de transmettre l’infection à d’autres. »

La solution vaccinale à la COVID repose donc sur des CROYANCES!

Ils NE SAVENT MÊME PAS si le vaccin empêche la transmission du virus et ils veulent que TOUT LE MONDE se fasse vacciner pour empêcher la propagation du virus!

Attendez, le meilleur s’en vient.

Derbez : Est-ce qu’on va arrêter de porter le masque un jour ? Fauci : Absolument […] Si vous êtes vacciné et que tout le monde à la maison est vacciné, vous n’avez pas besoin de porter de masque. Vous pouvez avoir des contacts physiques, faire des câlins à vos enfants, votre mère, votre père, vous pouvez faire ça si tout le monde est vacciné. Même si des personnes ne sont pas vaccinées, tant qu’elles ne risquent pas d’être gravement malades […], qu’elles n’ont pas de maladies sous-jacentes qui les rend susceptibles de développer une forme grave de la COVID-19, si elles [la fille et la petite-fille] sont en bonne santé, la grand-mère vaccinée peut aller les visiter, enlever son masque, leur donner un gros câlin et un baiser. Vous pouvez faire ça. »

7e affirmation : Les personnes non vaccinées en bonne santé peuvent faire des câlins à des personnes vulnérables si celles-ci sont vaccinées.

Alors pourquoi empêcher les personnes non vaccinées et en bonne santé de se faire des câlins entre elles ? Ça fait presque un an qu’on oblige les personnes en bonne santé à se distancier, qu’on les empêche de se rassembler.

Ça fait presque un an qu’on EMPÊCHE LES ENFANTS EN BONNE SANTÉ DE JOUER ENSEMBLE, alors qu’ils courent moins de risque avec la COVID qu’avec la grippe saisonnière !

On a fait ça pourquoi au juste ?

Vers 19 min 08 :

Derbez : Je suis confus. Je croyais qu’en étant vacciné, on bloquait la transmission du virus. Mais ce vaccin peut ne pas avoir cet effet. Comment fonctionne l’immunité de groupe si l’on peut encore propager le virus, même après avoir été vacciné ? Fauci : Le vaccin protège beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de personnes de l’infection.

8e affirmation : Le vaccin protège beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de personnes de l’infection.

Mais, Tony, tu viens de nous dire que « nous ne sommes pas certains de la protection contre l’infection », que le vaccin ne fait que réduire les symptômes et que nous attendons les données pour prouver que le vaccin empêche la transmission, alors comment sais-tu qu’il protège beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de personnes de l’infection?

Fauci : Certaines personnes pourraient être infectées et elles pourraient même ne pas transmettre le virus. On sait que certaines personnes sont infectées. Nous le savons. Mais ce ne sont pas tous ceux qui se font vacciner qui seront infectés sans symptômes. Donc la très grande majorité des personnes vaccinées non seulement ne tomberont pas malades, mais elles ne seront pas infectées. Mais certaines personnes pourraient être infectées et si elles sont infectées, il est peu probable qu’elles transmettent le virus.

Ah bon ? Dans quelles proportions ? Comment peut-on savoir cela si l’on ignore tout de l’infection et de la transmission du virus une fois les gens vaccinés ? On attend encore les données pour le prouver non ?

En résumé, selon Fauci, le vaccin n’empêche ni l’infection ni la transmission du virus, mais la très grande majorité des gens vaccinés ne seront pas malades et ne seront pas infectés non plus.

Certains pourront toutefois être infectés et si cela se produit, il y a peu de chances qu’ils transmettent le virus. Les données le prouveront dans quelques mois.

Derbez : Cela signifie que le vaccin peut transformer les gens en ce que l’on appelle des porteurs asymptomatiques. Fauci : Oui, nous avons dit cela, c’est vrai. Mais nous démontrons, au fil du temps, qu’il est probable que ces personnes aient une chance très mince de le transmettre. Nous ne saurons pas exactement dans quelles proportions avant d’avoir suivi ces personnes pour une période considérable.

9e affirmation : Il faudra suivre les personnes vaccinées pendant longtemps pour savoir dans quelles proportions elles peuvent transmettre le virus puisqu’elles pourraient devenir asymptomatiques.

Pourtant, Fauci nous disait dans sa 2e affirmation que nous avons la responsabilité sociale de nous faire vacciner pour nous empêcher d’infecter quelqu’un sans le savoir. Il affirme ensuite que le vaccin peut rendre les personnes asymptomatiques, donc qu’elles pourraient infecter quelqu’un sans le savoir et que nous ne saurons pas quelle est la proportion de ce phénomène avant d’avoir suivi les personnes vaccinées pour une « période considérable ».

S’il faut se faire vacciner pour éviter d’être porteur asymptomatique et risquer de transmettre le virus sans le savoir, en quoi ça aide de se faire vacciner si c’est pour devenir asymptomatique et risquer de transmettre le virus sans le savoir ?

Où est la logique là-dedans ?


En résumé :

1re affirmation : La vaccination de masse empêche la propagation du virus en créant l’immunité de groupe.

2e affirmation : Nous avons la responsabilité personnelle et sociale de nous faire vacciner pour nous protéger de l’infection et nous empêcher d’infecter quelqu’un d’autre sans le savoir.

3e affirmation : La preuve que le vaccin prévient la transmission du virus n’a pas encore été faite et nous ne sommes pas certains de la protection contre l’infection, donc même vacciné, vous pourriez être infecté (contredit les deux affirmations précédentes).

4e affirmation : Le vaccin ne prévient pas l’infection et ne fait que réduire les symptômes (contredit les deux premières affirmations).

5e affirmation : Vous devez porter un masque après avoir été vacciné car vous pourriez propager le virus.

6e affirmation : Il est peu probable que vous transmettiez le virus une fois vacciné (mais on attend les données pour le prouver).

7e affirmation : Les personnes non vaccinées en bonne santé peuvent faire des câlins à des personnes vulnérables si elles sont vaccinées (mais les personnes en bonne santé qui ne sont pas à risque ne peuvent pas se faire de câlins entre elles).

8e affirmation : Le vaccin protège beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de personnes de l’infection (contredit la 3e affirmation).

9e affirmation : Il faudra suivre les personnes vaccinées pendant longtemps pour savoir dans quelles proportions elles peuvent transmettre le virus puisqu’elles pourraient devenir asymptomatiques (cette affirmation vient démolir ses propres arguments selon lesquels il faut se faire vacciner pour empêcher la propagation du virus et éviter de le transmettre sans le savoir).

Pléthore d’incohérences et de croyances en l’efficacité de la vaccination pour empêcher la transmission du virus.

Selon bien des chroniqueurs, les imbéciles sont ceux qui soulèvent ces multiples incohérences et les personnes intelligentes sont celles qui les avalent.

Voilà en quoi consiste la nouvelle normalité : incohérences, illogisme et contradictions pour défendre les dogmes de la COVID et de la vaccination.

R.I.P. la science et le gros bon sens, sacrifiés sur l’autel de la COVID.*


*https://tribunaldelinfaux.com/2021/03/24/lutilite-de-la-vxnation-de-masse-contre-la-cvd-repose-sur-des-croyances-affirme-involontairement-le-dr-fauci/#more-2889

0 commentaire