Rechercher

Le business du gaz de schiste Américain vendu aux Européens







La France importe-t-elle du gaz de schiste américain, comme l’assure Fabien Roussel ?


Le 21/02/2022


Le candidat communiste à l’élection présidentielle affirme qu'Engie a passé commande auprès d’une société américaine.



Les consommateurs français sont confrontés à la hausse des prix du gaz depuis plusieurs mois, alors que la crise ukrainienne fait peser des craintes sur l'approvisionnement de la France en gaz russe. Fabien Roussel affirme que les Etats-Unis en profitent pour pousser leurs exportations de gaz liquéfié vers la France : Interrogé sur CNews, il ajoute : "J'ai découvert dans la presse spécialisée que la France, via Engie, importe du gaz de schiste américain issu du fractionnement de la terre qui pollue les sols". C’est vrai.

Achats de gaz liquéfié


C'est le site d'information financière américain S&P Global qui a le premier révélé l’existence d’une commande du français Engie, citant des sources au ministère américain de l'Energie. Le géant français de l’énergie a conclu en 2021 un accord avec la société texane Chenière qui produit du gaz naturel liquéfié. Le gaz part d'un terminal situé à Corpus Christi, au sud de Houston où il est liquéfié pour être chargé sur des méthaniers. Les navires traversent l'Atlantique et le gaz est débarqué dans le terminal français de Montoir-de-Bretagne en Loire-Atlantique où il est gazéifié.


Du gaz de schiste


Dans un article du journal Le Monde, Engie reconnaît que le gaz acheté à des sociétés américaines "peut contenir une part non précisée de gaz non conventionnel", notamment gaz de schiste. Aux États-Unis, 79% du gaz produit actuellement est du gaz de schiste, selon les autorités américaines de l’énergie. Alors que la France a interdit la fracturation hydraulique pour extraire le gaz de schiste, les États-Unis ont fait un choix opposé dans de nombreux États, comme le Dakota du Nord ou le Texas, État pétrolier de longue date. D’ailleurs, dans un des plus grands bassin d’hydrocarbure du Texas, le bassin permien, où l’entreprise Cheniere s’approvisionne, les eaux utilisées pour le fracturation sont largement polluées et des petits séismes se multiplient.


Le gaz acheté discrètement par Engie


Engie assure que son contrat avec Cheniere ne représente que 2% des volumes de gaz qu'elle prévoit d'acheter d'ici 2030. Il se monte à l'équivalent de 1,7 milliard d’euros. Ce contrat relativement limité a été conclu discrètement et l'État français, actionnaire principal d'Engie, n'a pas été mis au courant, selon Le Monde.

Quoi qu'il en soit, le gaz liquéfié américain ne représentait en 2020 que 5,5% du gaz importé par la France, contre 17% venant de Russie, et 36% de Norvège. Mais les Etats-Unis espèrent augmenter leurs exportations vers l'Europe, à la faveur des évènements en Ukraine. Washington n’a jamais apprécié la construction du gazoduc NordStream qui apporte une grande partie du gaz russe à l'Europe sous la mer Baltique. *


* https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/la-france-importe-t-elle-du-gaz-de-schiste-americain-comme-lassure-fabien-roussel_4941270.html

0 commentaire