Rechercher

Les nanofeuillets d'oxyde de graphène utilisés contre le covid

Les nanofeuillets d'oxyde de graphène interagissent et interfèrent avec les protéines de surface et les récepteurs cellulaires du SRAS-CoV-2 pour inhiber l'infectivité.



Abstrait


La nanotechnologie peut offrir un certain nombre d'options contre la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) agissant à la fois de manière extracellulaire et intracellulaire sur les cellules hôtes. Ici, l'objectif est d'explorer l'oxyde de graphène (GO), le nanomatériau 2D le plus étudié dans les applications biomédicales, en tant que plate-forme à l'échelle nanométrique pour l'interaction avec le SRAS-CoV-2. Des analyses d'amarrage moléculaire des feuilles GO sur l'interaction avec trois structures différentes : pointe virale SARS-CoV-2 (état ouvert - 6VYB ou état fermé - 6VXX), ACE2 (1R42) et le complexe de pointe lié à l'ACE2 (6M0J) sont effectuées. GO montre une affinité élevée pour la surface des trois structures (6M0J, 6VYB et 6VXX). Lorsque les affinités de liaison et les types de liaison impliqués sont comparés, GO interagit plus fortement avec le pic ou l'ACE2, par rapport à 6M0J. Des expériences d'infection utilisant des particules virales infectieuses de quatre clades différents selon la classification de l'Initiative mondiale sur le partage de toutes les données sur la grippe (GISAID) sont réalisées à des fins de validation. Les feuilles fines de qualité biologique GO à l'échelle nanométrique (quelques centaines de nanomètres de dimension latérale) sont capables de réduire considérablement les copies pour trois clades viraux différents. Ces données ont démontré que les feuilles GO ont la capacité d'interagir avec les composants de surface du SRAS-CoV-2 et de perturber l'infectiosité même en présence de mutations sur le pic viral. Les nanofeuillets GO sont proposés pour être explorés plus avant en tant que plate-forme à l'échelle nanométrique pour le développement de stratégies antivirales contre COVID-19. *


* https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33988903/



0 commentaire