Rechercher

Les trois pistes que Castex propose aux élus pour "améliorer la dynamique vaccinale"

Nous avons consulté la lettre que le Premier ministre Jean Castex a écrite jeudi aux présidents de groupe à l'Assemblée national. Il "souhaite que le débat sur l’obligation vaccinale" des soignants "puisse être posé".

Lors de la fin du Conseil des Ministres, le 30 Juin 2021, au Palais de l'Elysée à Paris. © AFP / Arthur Nicholas Orchard


Comment relancer la vaccination pour éviter une quatrième vague de Covid-19? Le premier ministre consulte les présidents de groupe à l'Assemblée nationale et les associations d'élus. Dans un courrier que s'est procuré France Inter, Jean Castex évoque trois pistes de réflexion qui sont sur la table: la vaccination obligatoire des soignants, un élargissement du recours au pass sanitaire et un renforcement des mesures d'isolement pour les malades.


La vaccination obligatoire des soignants


Jean Castex souhaite ouvrir le débat sur l'obligation vaccinale des soignants. "La couverture vaccinale des populations soignantes reste globalement insuffisante" écrit-il, "pour apporter toutes les protections nécessaires à nos concitoyens, notamment les plus fragiles d’entre eux".


Il nous reviendra en effet de prendre nos responsabilités, comme nous l’avons toujours fait depuis le début de cette crise, si la trop faible vaccination des professionnels conduisait, notamment dans les Ehpad, à mettre en risque la santé des personnes qu’ils soignent et accompagnent.

La Fédération hospitalière de France plaide en ce sens, et se dit favorable à "une vaccination obligatoire des professionnels de santé et tous ceux qui sont au contact des patients", quitte pour cela à "envisager des mesures législatives". Mardi, le ministre de la santé Olivier Véran a assuré que si la vaccination des soignants était insuffisante en septembre, "nous irons vers une vaccination obligatoire".


Etendre l'usage du pass sanitaire


Par ailleurs, Jean Castex se dit prêt à étendre le champ d'application du pass sanitaire, sans en dire beaucoup plus. Il permet de restreindre l'accès à certains lieux à ceux qui ne sont pas vaccinés, ou pas de test négatif. Le pass sanitaire est obligatoire pour se rendre à de grands rassemblements, comme à un concert, en discothèque, dans un casino ou aller dans un stade. "Plus généralement, nous devons envisager de la manière la plus étendue toute proposition relative à l’extension des mécanismes incitatifs à la vaccination" précise le premier ministre.


Le renforcement des obligations d'isolement


Enfin, "la question du renforcement des obligations d’isolement pour les personnes atteintes par la maladie" doit être rediscuté affirme le chef du gouvernement. "Car les mesures ne sont pas assez respectées. « Instaurer une obligation d’isolement, assortie de sanctions, comme nous l’avons déjà fait pour les personnes en provenance de certains pays à risque élevé." Les voyageurs en provenance du Brésil, d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud sont soumis à une quarantaine à leur arrivée en France. L'amende est de 1500 euros en cas de non-respect. *


* https://www.franceinter.fr/politique/les-trois-pistes-que-castex-propose-aux-elus-pour-ameliorer-la-dynamique-vaccinale

0 commentaire