Rechercher

McKinsey Gate : Emmanuel Macron perd son sang froid

Emmanuel Macron était invité sur le plateau de Dimanche en politique sur France 3 ce dimanche 27 mars. Un entretien au cours duquel le chef de l'État a été interrogé sur la polémique concernant les contrats du cabinet de conseil McKinsey. Et il n'a pas caché son agacement.




"S'il y a des preuves de manipulation, que ça aille au pénal". Emmanuel Macron s'est énervé ce dimanche 27 mars, alors qu'il était invité dans l'émission Dimanche en politique sur France 3. Le président de la République répondait à ceux qui lui reprochent les nombreux contrats passés par l'Etat avec des cabinets de consultants, notamment McKinsey.













Macron dans la tourmente : ce scandale à plusieurs millions d'euros pourrait empêcher sa réélection


On connaissait la vision de la France "start-up" et celle du "PowerPoint process", qu'Emmanuel Macron avait largement mise en avant lors de sa campagne 2017. Ses liens avec le cabinet McKinsey soulèvent aujourd'hui des questions.

Un scandale à 12 millions d'euros

C'est peut-être LE scandale des présidentielles françaises, mais le rapport de Matthieu Aron met en lumière des données des plus surprenantes. Il mettrait en exergue les rapports ambigus que le Président entretiendrait avec ce cabinet de conseil sulfureux qu'est McKinsey. Le candidat Emmanuel Macron est en top position dans les sondages, même s'il voit ses concurrents Marine Le Pen et Eric Zemmour remonter peu à peu. Une commission d'enquête extraite publiquement le 16 mars dernier révèle une absence de paiement d'impôts en France sur une période de... Dix ans ! Soit de 2011 à 2020. L'entreprise McKinsey, qui était notamment en charge de la campagne vaccinale en France l'année dernière, avait pour mission de coordonner tous les acteurs du monde médical, les clips de publicité et le "wording" destiné à rassurer les futurs vaccinés.

Des intérêts politiques et financiers douteux

Dans le dernier film de ce balbutiement de 2022, "Goliath", les acteurs Pierre Niney et Gilles Lelouche jouent respectivement un lobbyiste et un avocat en droit environnemental. Le réalisateur Frédéric Tellier dépeint la difficulté de lutter contre les cabinets d'influence sous fond de guerre contre les pesticides au niveau européen. La commission accuse ainsi McKinsey de n'avoir payé aucun impôt durant dix ans. Le rapport de Matthieu Aron (interrogé par Marianne) met en lien la présidence d'Emmanuel Macron et son système politique avec le fonctionnement du cabinet international McKinsey. De plus, un acteur majeur du cabinet serait un très proche d'Emmanuel Macron, du nom de Karim Tadjeddine. La question des conflits d'intérêts pourrait se poser.

Une campagne vaccinale aux coûts exorbitants

Le problème soulevé par des sénateurs a été pris en main directement par des enquêteurs de Bercy : McKinsey ne paie aucun impôt en France depuis dix ans, alors que son chiffre d'affaires est établi à 330 millions d'euros. L'adepte du "en même temps" n'aurait cette fois-ci pas nuancé son soutien au célèbre cabinet d'influence McKinsey. Choisi par le gouvernement en 2021 pour vacciner le plus de Français possible dans la lutte contre le Covid-19, il disposait entre autres de 100 millions d'euros de budget, accompagné par d'autres cabinets de conseil. Si le cabinet d'influence McKinsey s'est tant enrichi, ce serait donc d'abord grâce à Emmanuel Macron. *


* https://www.ohmymag.com/politique/macron-dans-la-tourmente-ce-scandale-a-plusieurs-millions-deuros-pourrait-empecher-sa-reelection_art149246.html




0 commentaire