Rechercher

Témoignages - Décès et effets secondaires graves "liés" aux vaccins anti-covid

Les derniers articles, dans la presse mainstream, évoquant les décès et les effets secondaires graves dus aux vaccins datent de janvier 2021. Les liens de causes à effets ont été immédiatement démenti par la presse, même sans rapport d'autopsie, et depuis plus une seule source d'informations officielle n'a osé mentionné un quelconque décès ou le moindre effets secondaires graves. Pourtant le site Eudravigilance compte à ce jour plus de 16 000 décès "susceptibles" d'être liés aux vaccins et plus d'1 million d'effets secondaires en Europe. Les journaux s'empressent de rappeler qu'il s'agit là d'une supposition car aucun lien n'est établi. L'ANSM relève, quand à elle, une moyenne de 25% d'effets secondaires graves sur le total des injections, soit un quart des vaccinés. De tout cela personne n'en parle, pour cause l'industrie pharmaceutique étant "immunisée" contre toute poursuite judiciaire c'est le gouvernement qui est responsable de l'administration des vaccins, on comprend mieux pourquoi aucune étude sérieuse n'est faite pour établir des liens de causes à effets, ce serait comme si le gouvernement se tirait une balle dans le pied.


A défaut d'avoir des remontées d'informations fiables provenant de la pharmacovigilance des personnes témoignent en rapport avec des décès ou des effets secondaires graves dus aux injections de vaccin anti-covid.


19 - Jeune homme 32 ans sans antécédent après 1 injection Pfizer

"le 17 mai j'ai été me faire l'injection du vaccin Pfizer, je me suis retrouvé avec une myocardite qui a déclenché un infarctus 32 ans aucun antécédent, opération du cœur, je me retrouve pendant une semaine en soin intensif, j'ai enchainé avec 5 semaines de rééducation cardiaque en hôpital de jour, je n’ai pas travaillé pendant 75 jours"


18 - Éric Bieuville décède 6h après l'injection au Pfizer.

Père de famille de 38 ans, 4 enfants de 6 à 16 ans, se fait injecter le Pfizer le 26 juillet.

Maux de tête immédiats, il part tout de même travailler. Arrêt cardiaque. Il décède 6h après l'injection. Le centre de vaccination refuse d'admettre que le vaccin est la cause du décès.

Elle a porté plainte, le procureur s'est saisi du dossier.




17 - Une femme soignante se fait vacciner avec les 2 doses Pfizer et développe un zona atypique généralisé.



16 - Thouraia témoigne: elle se retrouve aux urgences à cause d'une trombose cérébrale provoquée par une unique dose de Pfizer.



15 - A Colmar un jeune homme de 19 ans se retrouve avec une myocardite après 2 injections de Pfizer.

Affiche poser sur la devanture d'un restaurant à Colmar par les propriétaires pour justifer la fermeture de leur restaurant.

https://www.rue89strasbourg.com/colmar-jeune-20-ans-myocardite-deuxieme-dose-pfizer-214583/amp?__twitter_impression=true



14 - Landes - Un homme de 39 ans est décédé le lendemain de sa deuxième injection de vaccin. Sa famille a porté plainte contre X.

Trente-six heures, c’est le temps qui s’est écoulé entre la seconde dose de vaccin Pfizer qu’a reçu Emmanuel et son décès. Dans la nuit du 2 au 3 juillet, cet homme de 39 ans est mort dans son sommeil, à son domicile. Une fois sur place, les secours n’ont pas réussi à le réanimer. Le médecin du Samu a conclu à un arrêt cardiaque.

L’homme, n’ayant aucun antécédent médical, a fait l’objet d’une autopsie qui a révélé qu’il souffrait d’une insuffisance cardiaque. Pour ses proches, c’est l’incompréhension : « On ne comprend pas, il n’avait aucun problème de santé, aucun traitement ! Même son médecin généraliste ne comprend pas », confie sa femme. Des examens toxicologiques ont été demandés par les médecins afin de comprendre l’origine de cette pathologie.(1)


(1) https://www.sudouest.fr/landes/dax/landes-un-trentenaire-decede-apres-s-etre-fait-vacciner-contre-le-covid-sa-famille-porte-plainte-4345424.php


13 - Décès d'un Landais de 75 ans après un vaccin Pfizer : la plainte classée sans suite

Estimant que la mort de ce retraité de Capbreton était naturelle, sans lien avec le vaccin, le parquet de Dax a décidé de classer sans suite la plainte contre X pour homicide involontaire, déposée par la famille. (2)


(2) https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/deces-d-un-landais-de-75-ans-apres-un-vaccin-pfizer-la-plainte-classee-sans-suite-1625165062


12 - Maxime Beltra, 22 ans, est mort le 26 juillet 2021, vers 23 h, à Sète (Hérault). Le même jour, le jeune homme originaire des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône) avait reçu une première dose de vaccin Pfizer contre le coronavirus, à 14 h, au centre de vaccination de Sète.

Une autopsie, dont la date n’est pas connue, a été ordonnée pour déterminer les causes du décès de Maxime Beltra.

Dès mardi, (sans qu'il y ait eut l'autopsie de faite) Midi Libre faisait état d’une « très probable allergie alimentaire grave », citant « des sources médicales concordantes, proches du

dossier ».

Fabrice Belargent, procureur de la République de Montpellier, affirme qu’« il est d’ores et déjà établi que le jeune homme a absorbé peu avant son décès un aliment pour lequel il avait une allergie connue ». (3)


(3) https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/deces-de-maxime-beltra-22-ans-dans-l-herault-ce-que-l-on-sait-375e9858-ef97-11eb-b392-b52b571b94f4


11 - Décès d'un Toulonnais vacciné au Pfizer.

Après le décès d'un homme de 54 ans vacciné quelques semaines plus tôt contre la Covid-19 avec une dose de Pfizer, sa famille porte plainte contre X pour homicide involontaire. Le parquet de Toulon ouvre une enquête en "recherche des causes de la mort".

La famille s'interroge après le _décès soudain d'un homme de 54 ans qui n'avait aucun problème de santé, aucun facteur de comorbidité.

L'autopsie pratiquée ne permet pas d'établir précisément les causes de la mort. Mais les premiers résultats des analyses toxicologiques et anatomopathologiques réalisées montrent que le quinquagénaire serait décédé d'une dissection aortique liée à une thrombose. Des expertises complémentaires doivent le confirmer. Les conclusions définitives seront connues dans les semaines qui viennent. (4)


(4) https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-plainte-apres-le-deces-d-un-varois-vaccine-au-pfizer-1623659705

10 - Étudiant nantais de 24 ans décédé après avoir été vacciné avec AstraZeneca

La famille du jeune étudiant en médecine nantais, qui est décédé le 18 mars dernier après avoir été vacciné avec AstraZeneca, est revenue sur les résultats de l'autopsie de la jeune victime. Cette même autopsie renforcerait le lien de causalité entre l'injection et la mort du jeune homme.

Le rapport d'autopsie de l'étudiant en médecine de Nantes, âgé de 24 ans, et mort après avoir été vacciné contre le Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca "renforce l'hypothèse d'un lien de causalité" entre l'injection et le décès, a affirmé samedi 1er mai l'avocat de la famille. "L'expertise indique que la cause du décès est une thrombose abdominale (...) au niveau de la rate avec des caillots très récents", a expliqué Me Etienne Boittin, avocat à Saint-Nazaire. Le rapport ne mentionne "aucune infection, virus, cancer ou tumeur, qui peuvent générer des thromboses". (5)


(5) https://www.ladepeche.fr/2021/05/01/etudiant-nantais-decede-apres-avoir-ete-vaccine-avec-astrazeneca-ce-que-revele-lautopsie-9520405.php


9 - Jacek Kramek bodybuilder polonais et entraîneur personnel des stars, décède à 32 ans, moins de 3 semaines après la seconde dose.

- 15 juin : VACCINATION avec la première dose du club sous pression.

- Début juillet : la deuxième dose est administrée



8 - Quentin Caron

Pfizer juillet 2021

Effet indésirable grave : myocardite

Âge : 18 ans

L'histoire de Quentin racontée par sa mère Céline Caron

"Mon fils de 18 ans a failli mourir d'une myocardite après sa première dose de vaccin anti-covid"

4 jours après avoir reçu une première dose de vaccin Pfizer, Quentin Caron, 18 ans, est entré en soins intensifs à l'hôpital de Narbonne, en France.

« J'ai eu un enfant en parfaite santé. Une dose de vaccin et quelques jours plus tard, j'ai un enfant qui aura le cœur fragile toute sa vie.

Le 8 juillet, Céline croyait perdre son fils de 18 ans. Vacciné contre le Covid avec une première dose de Pfizer

Quentin se plaignait de maux de tête et de douleurs thoraciques. Après quatre jours de douleurs persistantes, il a été transporté à l'hôpital, à ce jour il est resté 8 jours à l'hôpital, dont 3 en soins intensifs.


7 - Effets secondaires Du Vaccin Moderna sur une jeune femme.

Suite à sa première dose de Moderna les médecins ont été choquée par ce résultat et aucune explication lui a été donné , et aucun médicament pour dégonfler le visage.


6 - Témoignage d'une victime du vaccin Pfizer : "J'ai eu un épanchement péricardique suite à la 2ème dose du vaccin Pfizer. J'ai vu le cardiologue, il m'a clairement dit que cette défaillance du muscle cardiaque serait là pour la vie"


5 - Cette jeune femme témoigne des effets secondaire du vaccin .

"Je suis hospitalisé pour Péricardite sévère", " Cette péricardite intervient 13 jours après la deuxième injection pfizer"


4 - Un monsieur s'est fait vacciné avec les deux doses astrazeneca et fini avec une thrombose au jambes.


3 - Un italien témoigne des effets secondaire du vaccin

Inflammation du muscle du myocarde d'un danseur professionnel de 34 ans après l'injection Pfizer : "J'ai commencé à me sentir mal, et à un certain moment, mon cœur s'est lentement arrêté jusqu'à ce qu'il s'arrête complètement..."


2 - Elle se retrouve à l’hôpital après le vaccin .. « je ne fais pas la deuxième dose »


1 - Florent 22 ans

Souffrant de problèmes cardiaques depuis un mois suite à la première injection de Pfizer. Son quotidien est devenu un Enfer. Il appelle la jeunesse à se mobiliser dans la rue contre l'hystérie sanitaire.




0 commentaire