Rechercher

Une vidéo d’une fête au ministère de l’Enseignement supérieur fait surface

En pleine affaire des dîners clandestins à Paris face au Covid-19 avec la prétendue participation «de ministres», une vidéo tournée fin janvier et montrant des collaborateurs présumés d’un ministère dansant a ressurgi sur Twitter. Le cabinet a confirmé l’authenticité des images filmées en cachette et déplore «une volonté de nuire au gouvernement».


Quelques jours après la diffusion d’un reportage de M6 sur la tenue de dîners clandestins à Paris rassemblant de nombreux invités en pleine pandémie, un internaute a relayé sur Twitter une vidéo montrant une soirée au ministère de l’Enseignement supérieur. La séquence, qui dure environ une minute, montre plusieurs personnes en train de danser.

«Petite "bamboche" organisée au ministère de l’enseignement supérieur… Vidéo filmée le 29 janvier 2021 aux alentours de 22h», indique la légende.


La séquence a été visionnée plusieurs centaines de milliers de fois et a suscité une vive réaction de la part des internautes.


«La goutte d’eau»

Contacté par 20 Minutes, le cabinet de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal a confirmé l’authenticité de la séquence, ainsi que la date de son tournage (soit le 29 janvier):

«C’était un vendredi soir, il était 22h passé. Il s’agissait d’un moment de convivialité entre quelques collaborateurs, qui se trouvaient dans une cuisine partagée. C’est un moment de détente en marge d’une semaine de travail,

il n’y a pas lieu de monter ça en épingle».

Alors que l’auteur de la vidéo se trouvait dans un bâtiment en face de celui abritant le ministère de l’Enseignement supérieur (dans le Ve arrondissement de Paris), c’est un ami qui l’a diffusée sur Twitter le 5 avril. «Il y a en marre du "faites ce que je dis et pas ce que je fais" de ce gouvernement», peste-t-il, «l’affaire des restaurants clandestins a été la goutte d’eau». Il ajoute qu’avant de la publier, il a essayé de l’envoyer à plusieurs politiques de l’opposition «de tous les bords», en vain. Même si Pierre-Jean Chalençon, organisateur supposé des dîners clandestins au Palais Vivienne de concert avec le chef Christophe Leroy, a d’abord assuré auprès de M6 que ce type de dîners s’était généralisé et qu’il a lui-même dîné avec «certains ministres lors de ces rassemblements clandestins», il a fini par rétropédaler. Le 5 avril, il a affirmé sur C8 qu’il n’avait «jamais organisé aucune soirée clandestine, surtout pas avec des ministres» ni «avec quelque politiques qu’ils soient». Or, la ministre chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa a affirmé sur Franceinfo «de source sûre qu'il y a effectivement eu une invitation et que Gabriel Attal l'a fermement refusée en disant qu'il y avait des mesures sanitaires». Pierre-Jean Chalençon avait d’ailleurs confié en février être ami avec Gabriel Attal qui devait bientôt venir manger.

«Quelque chose de nuisible»

Quant à la vidéo montrant des collaborateurs du ministère de l’Enseignement supérieur au sein de son cabinet, les intéressés déplorent «une volonté de nuire au gouvernement».*

«On bascule dans quelque chose de dangereux et nuisible, dans une société de délation avec des personnes qui filment aux fenêtres des collaborateurs de cabinet qui bossent 16h/jour, 7 jours sur 7, observant la vie au quotidien d’un ministère et attendant le moindre faux pas», regrettent-ils.


* https://fr.sputniknews.com/france/202104061045443449-une-video-dune-fete-au-ministere-de-lenseignement-superieur-fait-surface/

0 commentaire